A propos guillemetteallardbares

Jeune auteur, traductrice et amoureuse des mots…

La joyeuse bosseuse

Toujours à fond sur le boulot et une semaine encore pas chômée…

c10025f953c0826skillsday-officiel

Love my job. #coupdepub

D’abord ma première formation sur la prise de parole en public, publiée depuis le début de la semaine ! Ça y est, c’est du réel…

Entre-temps, finalisé la deuxième sur le Lean Management, pour laquelle j’ai vraiment l’impression d’avoir progressé — autant au niveau pédagogique et créatif que dans la gestion de mon travail.

Et j’enchaîne directement sur une troisième expérience, cette fois sur l’analyse transactionnelle — concept psycho qui, contrairement aux deux premiers thèmes, ne m’est absolument pas familier mais que j’ai adoré explorer jusqu’à présent !

Surmotivée pour finir ce weekend studieux et démarrer la semaine… à suivre 🙂

Publicités

Chronique de lecture : Claudine à l’école de Colette

Nouvelle découverte classique : Claudine à l’école.

Claudine-a-l-ecole

J’avais déjà un peu lu de Colette, notamment La Chatte. Les Claudine sont bien sûr beaucoup plus connus.

J’ai bien apprécié ce livre, enlevé et divertissant ; l’impertinente Claudine est un très plaisant personnage. J’ai beaucoup aimé ses rapports avec ses diverses camarades… et, au départ, sa belle institutrice !

Pas non plus énormément de commentaires à faire dessus, mais une découverte agréable. Je ne sais pas si je tenterai les suivants, peut-être si j’en ai l’occasion…

Les news pro de la semaine

Toujours rédigées en brève le dimanche soir car je cours trop le reste du temps…

Changement de plans depuis la dernière fois : après être partie dans la rédaction de contenus pour une formation à venir, j’ai finalement accepté de la prendre moi-même en charge après discussion avec The Boss.

learn-learning-education-knowledge-wisdom-450w-372270265

Je suis donc en pleine conception d’une nouvelle app sur le Lean Management 🙂 Entre doutes et excitation, difficulté et élan. Je pense saisir au vol les réflexes, devenir plus créative, plus tournée vers le visuel, moins « scolaire » — bref, plus branchée mobile learning ! Mais c’est aussi beaucoup d’incertitude. J’espère en tout cas faire du bon travail…

Pas beaucoup de temps pour autre chose mais je continue progressivement à lire Colette. Vous en entendrez peut-être bientôt parler.

Ciao, à plus tard ! J’espère que vous allez tous bien.

Apprendre et transmettre

Quelques nouvelles de mes évolutions niveau travail en ce début de semaine.

Un mois après mes débuts chez SkillsDay, ma première app est en cours de finalisation. C’était énorme, mais franchement formidable et tous les retours extraordinairement enrichissants 🙂 Je suis par exemple excitée comme une puce en attendant de voir les graphistes « l’habiller » en réponse à mes demandes…

En parallèle, j’aborde une nouvelle mission avec le sourcing de contenus et la rédaction de comptes rendus à l’intention des learning designers. Passionnant et très enrichissant aussi !

Toujours aussi motivée par cette voie nouvelle, donc. Pourvu que ça continue à marcher aussi bien…

Chronique de lecture : La Symphonie pastorale d’André Gide

Un très bref commentaire sur cette dernière lecture.

téléchargement.jpeg

Le livre a été lu très vite, et j’avoue qu’il ne m’a pas excessivement emballée. C’est l’histoire, au demeurant belle et poétique, d’un pasteur qui s’éprend de la jeune aveugle qu’il recueille dans sa famille — fragile et esseulée, sans éducation et ignorante de tout à leur rencontre.

La grande naïveté et l’innocence du narrateur ont sans doute fait que j’y ai trouvé un intérêt limité ; je préfère de loin les histoires d’amour plus tourmentées et passionnelles, moins pures. Cet amour est tout empreint de l’amour de Dieu et ne dit pas son nom pendant la majeure partie de l’intrigue. Mais j’ai apprécié la poésie du texte, notamment l’évocation des couleurs, de la musique, de la beauté du monde tel que le personnage le décrit à la jeune Gertrude, et tel qu’elle-même le perçoit.

Un beau livre mais pas forcément à mon goût. J’espère préférer les « Claudine » !