Petits partages nietzschéens

Le partage de la semaine, un fascinant documentaire sur Nietzsche…

J’y ai beaucoup appris sur sa vie, sa passion pour la musique, sa pensée aussi bien sûr, souvent mal comprise mais qui m’a fascinée en terminale pour son côté intensément « vital ».

Le personnage est un défi et un dédale, ça commence déjà au moment d’orthographier son nom 😉

Toujours à fond sur les docus sinon… Je lis Mille Soleils splendides de Khaled Hosseini, un superbe roman sur deux femmes afghanes. Je le recommande chaudement, sombre et superbe, un auteur à suivre (déjà découvert avec Les Cerfs-volants de Kaboul).

Bilan de la semaine : quelques bons documentaires…

Semaine 2 de mes pérégrinations culturelles et j’arrive toujours à faire d’intéressantes découvertes, même en consacrant pas mal de temps au travail.

Au programme : journaux français et étrangers, un peu de radio, terminé Francis Scott Fitzgerald (pas trop accroché, vraiment…) et le film Sagan.

J’écoute toujours quelques ballets russes, un peu Beethoven et Chopin mais sans accrocher tant et plus…

Je veux avant tout partager deux documentaires qui m’ont passionnée — d’abord un d’Arte sur des toutes premières luttes de la décolonisation :

Puis un documentaire-témoignage, suivant une famille palestinienne en Cisjordanie :

Et en complément, une petite vidéo sur l’impact de cette même oeuvre sur la jeunesse israélienne :

Plus qu’à repartir pour une nouvelle semaine…

Bonne soirée à tous !

TV – La Grande Librairie – Spiritualité, pardon et avenir

En cherchant des docus et autres émissions à voir récemment, je suis tombée sur le replay de La Grande Librairie.

L’émission, datant du 14 septembre, est disponible 30 jours en ligne. Elle m’a particulièrement attirée du fait de ses thématiques, qui me parlaient beaucoup : psychologie du fait religieux et avenir de l’espèce humaine.

Lire la suite

Docu : Francis Bacon, entre violence et déchirements

Nouvelle découverte sur le replay d’Arte : après Agatha Christie, c’est cette fois Francis Bacon qui se trouve à l’honneur. (Le documentaire, diffusé le 13 septembre, est encore disponible à l’heure où je tape ces lignes.)

francis-bacon-portrait-de-george-dyer

Trois Études pour un portrait de George Dyer

Je ne connaissais pas Francis Bacon (ma culture artistique n’est pas très étendue, je découvre par bribes), alors cette émission m’a permis de me faire une idée de l’artiste et de l’homme. Les tableaux sont très perturbants, l’esthétique ressort d’ailleurs bien mieux sur écran (même petit) que lors d’une recherche Internet… Au fil du documentaire, on voit surtout se dessiner un être tourmenté, empli d’une grande violence. Ses histoires d’amour tumultueuses, les aspects sadiques du personnage, le suicide de deux de ses amants ont beaucoup marqué son œuvre. J’ai beaucoup apprécié de voir tous les témoignages de ceux qui l’ont côtoyé… C’est toujours assez captivant de suivre le parcours de grands artistes, avec leurs élans créatifs et leurs tourments intérieurs. Bacon était de ceux qui créent le mieux dans la souffrance… et c’est assez éloquent.

 

bacon_1489916c