Cinéma – Marion Cotillard

Mon dernier petit « cycle » était consacré à cette actrice que, ne suivant guère les films récents, je ne connaissais pas vraiment à ce jour.

Lire la suite

Publicités

François Morel : cri du cœur contre la mort de Jean Rochefort

Superbe déclaration d’amour ♥ Rien à ajouter.

Lire dit-elle

A écouter ici

Capture

Je m’inscris en faux, je conteste, je refuse, je m’interpose, je suis prêt à signer toutes les pétitions possibles, à manifester, à défiler dans la rue, à lever des pancartes, à dresser des calicots, à adresser à qui de droits les protestations les plus virulentes, les plus rageuses. Je suis contre la mort de Jean Rochefort.

Je l‘affirme, je l’atteste, je le certifie, je le déclare, je le soutiens :

Jean Rochefort et la mort n’ont rien à faire ensemble

Si, selon certains, c’est le Bon Dieu Lui-même qui aurait pris cette décision unilatérale et sans aucuns pourparlers préalables, force est de constater qu’une fois de plus, la base n’a pas été consultée. En ce qui me concerne, je l’affirme haut et fort : l’alliance de la mort et de Jean Rochefort est une démarche particulièrement funeste, stupide, contre-productive.

Jean Rochefort est drôle, spontané, généreux, la mort…

View original post 335 mots de plus

Quelques films américains

Récemment, j’ai de nouveau fait une petite incursion dans le cinéma américain. Commençons par Casablanca, l’histoire d’un couple au cœur de la Seconde Guerre mondiale. Richard (Humphrey Bogart) et Ilsa (Ingrid Bergman) se rencontrent et s’aiment à Paris, juste avant l’arrivée des Allemands. Ils sont censés s’enfuir ensemble, se marier… Mais le soir du départ, la belle ne vient pas. Des années plus tard, le hasard les fera se retrouver dans une Casablanca tiraillée entre Vichy, les officiers allemands et la Résistance. Rick a entre les mains deux titres de transport destinés à une figure emblématique, rescapée des camps de concentration — mais l’épouse qui accompagne ce héros n’est autre qu’Ilsa…

Lire la suite

Chroniques cinéma

Hello again ! Voici mes dernières découvertes en matière de films.

Tout d’abord, Damage de Louis Malle, avec Juliette Binoche et Jeremy Irons. C’est l’histoire d’une jeune femme qui vit une liaison passionnelle avec le père de son fiancé. Le jeu des acteurs est d’une extraordinaire intensité : tous deux semblent totalement possédés par un besoin magnétique, animal, qui va au-delà des convenances et des sentiments. C’est à la fois beau et dérangeant.

Lire la suite

Découvertes cinéma

Dans les trois semaines qui nous séparent de mon dernier post de nouvelles, en plus de poursuivre ma formation de rédactrice et de bouquiner pas mal, j’ai continué sur mes découvertes cinématographiques. Je m’essaie toujours aux vieux films, mais pas que !

J’avais déjà brièvement mentionné La Chatte sur un toit brûlant. Cette histoire, qui mêle tourments d’un couple divisé par une mort violente et relations familiales compliquées, m’a beaucoup touchée. Elizabeth Taylor y était bouleversante. J’ai un peu tiqué sur le machisme de certains personnages, mais il faut faire avec l’époque !

10

Lire la suite