Chronique ciné : Le Chat

Mon dernier film : Le Chat, adapté d’un livre de Georges Simenon, avec Jean Gabin et Simone Signoret.

11 - Le Chat

Lire la suite

Publicités

Chronique ciné : Camille Claudel

Dernier film visionné : Camille Claudel de Bruno Nuytten, avec Isabelle Adjani et Gérard Depardieu.

4 - Camille Claudel.jpg

Ce film nous plonge dans la vie de la sculptrice Camille Claudel, ainsi que son idylle déchirante avec Auguste RodinOn suit ainsi la jeune femme de ses débuts jusqu’à sa déchéance. La sculpture tient naturellement une place immense : le rapport intense, presque charnel que Claudel et Rodin entretiennent avec la pierre, avec leurs créations est très intéressant à voir. Entre influence et rivalité, ce rapport de maître à maître prendra beaucoup d’espace dans leur histoire… Mais il y a aussi les tourments tous personnels, Rodin vivant entre deux femmes et refusant de quitter sa compagne de longue date pour Camille.

Suite à leur rupture, celle-ci se replie sur sa souffrance et sombre de plus en plus dans la paranoïa… Obsédée par Rodin, elle se croit persécutée de lui à chaque revers, alors qu’il s’efforce plutôt de l’appuyer. Certaines confrontations entre eux sont d’une intensité rare, empreintes d’une fureur qui vous retourne. La performance d’Adjani dans la peau de l’artiste qui glisse progressivement vers la folie est extrêmement forte ; une scène où elle détruit ses propres œuvres, notamment, m’a vraiment frappée. Les deux acteurs principaux, très habités, portent vraiment le film. (J’aurais seulement aimé voir un peu plus des rapports de Camille avec sa famille, et particulièrement son frère : cette relation est elle aussi bouleversante et essentielle dans le parcours de l’artiste, mais se trouve davantage en arrière-plan.)