Point culture de la semaine

Découvertes culturelles, semaine 3 — qu’y a-t-il eu au programme ?

Principalement des documentaires très intéressants sur l’Iran, qui m’aident à comprendre un peu mieux les événements de cette région complexe qu’on a souvent bien du mal à appréhender…

Niveau lecture, j’arrive au bout du Bruit et la Fureur de Faulkner. Aïe… Entre les narrateurs mentalement tourmentés et peu fiables et le style franchement chaotique, cela tient du labyrinthe ! Je n’y retrouve pas mes petits et je sais au moins que je ne reviendrai probablement plus à cet auteur… Cela vaut toujours la peine de tenter, mais sur ce coup-là, mauvaise pioche !

Sinon, je bosse à fond en écoutant Casse-Noisette ou Le Lac des cygnes… Et je découvre chaque matin ma petite oeuvre en fond d’écran… Pour ce post, Tableau à la tache rouge de Vassily Kandinsky, plein les yeux !

Bonne semaine à tous !

Bilan de la semaine : quelques bons documentaires…

Semaine 2 de mes pérégrinations culturelles et j’arrive toujours à faire d’intéressantes découvertes, même en consacrant pas mal de temps au travail.

Au programme : journaux français et étrangers, un peu de radio, terminé Francis Scott Fitzgerald (pas trop accroché, vraiment…) et le film Sagan.

J’écoute toujours quelques ballets russes, un peu Beethoven et Chopin mais sans accrocher tant et plus…

Je veux avant tout partager deux documentaires qui m’ont passionnée — d’abord un d’Arte sur des toutes premières luttes de la décolonisation :

Puis un documentaire-témoignage, suivant une famille palestinienne en Cisjordanie :

Et en complément, une petite vidéo sur l’impact de cette même oeuvre sur la jeunesse israélienne :

Plus qu’à repartir pour une nouvelle semaine…

Bonne soirée à tous !

Une revenante pour 2020

Tiens, bonjour…

Après une longue période passée sans le blog, à me consacrer surtout à mon travail (et prendre un peu de temps pour moi à côté aussi !), j’ai l’envie en ce début d’année de le faire revivre un peu.

Une résolution pour entamer 2020 (année que je souhaite belle et heureuse pour tout le monde d’ailleurs) : me consacrer un peu plus à quelques occupations culturelles épanouissantes pour m’enrichir petit à petit.

Lire la suite