A propos guillemetteallardbares

Jeune auteur, traductrice et amoureuse des mots…

L’esclavage moderne, on en parle ?

Tout simplement effrayant.

Les copains, on se retrouve pour un article assez différent de ce que je fais habituellement sur ce site. Cependant, si vous êtes en train de lire ces mots, c’est bien parce que je me sentais obligé de vous écrire et de vous partager une vidéo, vous qui êtes de plus en plus nombreux sur ce site.

Vous pensiez que l’esclavage était aboli et était un phénomène sociétal d’une autre époque ? Alors laissez-moi vous présenter la vidéo de la chaîne YouTube Trash, présentant le traitement horrible que subissent les sous-traitances des restaurants asiatiques, les employés d’Amazon, les ouvriers en charge de la préparation de la Coupe du monde de football du Qatar de 2022 ou encore le traitement des travailleurs étrangers dans les serres d’Almeria en Espagne. Entre pratiques inhumaines et conditions de travail exécrables, l’humain est pitoyable.

B9712837085Z.1_20170810104855_000+GEJ9IR9JC.2-09230287-147299292204-espagne-mer-plastique-05

Plus que mes mots, je vous laisse avec…

View original post 8 mots de plus

Publicités

Chronique de lecture : Le Chant de l’Arbre-Mère – Une autre vision

Ma dernière lecture : Le Chant de l’Arbre-Mère – Une autre vision, recueil de nouvelles de Pascal Bléval basé sur son roman autopublié Le Chant de l’Arbre-Mère.

29664226_791999730987685_1525848909_n

 

Ce recueil nous plonge dans le passé des divers personnages de la série initiale, une œuvre de science-fiction. Il nous permet donc de creuser différentes facettes de cet univers complexe. J’en ai particulièrement apprécié les aspects futuristes, riches en réflexions éthiques. Dans ce monde, la réalité virtuelle et les intelligences artificielles font partie du quotidien ; les soldats, eux, peuvent se battre par simulations tels des personnages de jeu vidéo… Mais il est aussi si facile de se perdre dans le virtuel, et les manipulations génétiques ou technologiques sur l’être humain donnent froid dans le dos. Beaucoup d’aspects fascinants, et matière à réflexion.

Il est aussi très intéressant, bien sûr, de mieux découvrir le parcours des divers héros. Les intrigues mêlent action, émotion et complexes intrigues sous-jacentes, entre politique, science et activisme. Ma partie préférée : celle consacrée à la jeune Léa, dotée d’un don de « précognition » qui met sérieusement sa santé en péril et prise malgré elle dans un enchaînement de circonstances qui la dépassent. Le rebondissement qui nous amène finalement à comprendre son lien avec Le Chant de l’Arbre-Mère m’a étonnée et ravie — je ne l’ai vu venir qu’au tout dernier moment. Vraiment bien pensé !