Chronique ciné : Le Crabe-tambour de

Mon dernier film en date : Le Crabe-Tambour de Pierre Schoendoerffer.

7 - Le Crabe tambour

Je l’ai choisi en hommage à Jean Rochefort, que je souhaitais voir au cinéma suite à son décès. (Toujours mes découvertes trop tardives…) Plus sensible au dramatique qu’à l’humour, je me suis orientée vers ce rôle très grave dont je savais qu’il lui avait valu une reconnaissance unanime.

J’ai effectivement beaucoup apprécié la performance de l’acteur, très émouvant et tout en retenue dans le rôle d’un officier de marine mourant, parti en quête d’une dernière rencontre avec un ancien camarade de l’armée avec qui il partage un lourd passé. Mais sinon, je n’ai pas vraiment accroché à cette histoire, au rythme très lent et à l’atmosphère particulière. Le « Crabe-tambour » (Jacques Perrin), par sa personnalité atypique, a beaucoup marqué les hommes qui l’ont croisé et les souvenirs partagés avec lui tiennent une très large partie de l’intrigue. Le reste, c’est le dernier voyage du commandant face à la mort, le rapport entre ces hommes, et la mer… Du silence, quelques mots, des regards. Les souvenirs de la guerre, les remous politiques sont également effleurés mais demeurent en arrière-plan. Tout en reconnaissant la qualité du film, je suis restée sur ma faim.

Je pars ensuite sur un tout autre registre (tout en restant dans les amitiés masculines…) avec le beaucoup plus récent Cézanne et moi. La suite au prochain épisode !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s