« Les forêts natales. Arts d’Afrique Équatoriale Atlantique » au musée du Quai Branly

Une multitude de cultures, un seul mouvement vers la beauté ou le sacré…

Phenixwebzine.com

L’exposition « les forêts natales, Arts d’Afrique équatoriale atlantique » s’est ouvert ce matin, après l’inauguration d’hier soir au musée du Quai Branly et ce jusqu’au 21 janvier 2018.

La scénographie de l’exposition nous invite à un voyage au cœur de l’immense forêt équatoriale où la création s’exprime principalement à travers deux types d’objets :

des statues reliées au culte des ancêtres

et des masques liés aux entités spirituelles qui contribuent au bon fonctionnement de ces sociétés.

Il s’agit ici du plus grand ensemble de productions artistiques d’Afrique Équatoriale Atlantique du 17ème au début du 20e siècle jamais exposé.

Images

Le nord de l’Afrique équatoriale atlantique.

Le culte des ancêtres est au coeur de la vie spirituelle des Fang, qu’il s’agisse de la chance, de la fécondité des femmes, du succès à la chasse ou encore de la richesse.

Statue d’ancêtre, gardien de reliquaire

L’Est de l’Afrique Équatoriale Atlantique

Le culte…

Voir l’article original 157 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s