Chronique de lecture : Saga de Laure Malaprade

Aujourd’hui, Saga de Laure Malaprade (anciennement nommé L’Ours de Dalécarlie, titre que j’adore).

Juste avant la mort de son grand-père Lennart, Emma, la narratrice, se rend en Suède à son chevet. Dans ce pays qu’elle adore et connaît intimement depuis l’enfance, elle retrouve sa mère et la cousine de celle-ci, mais aussi un pan de son histoire familiale sur lequel règne le silence. Le silence qui entoure une figure inconnue : Saga, sa grand-mère, mystérieusement disparue, perte dont Lennart ne s’est jamais remis…

J’ai adoré le style de cet auteur, plein de sensibilité dans la présentation des différents personnages et de leurs liens, comme dans l’évocation de la Suède qui signifie tant pour la narratrice. Les émotions ont un mélange de finesse et de force. Petit à petit, les zones d’ombre de l’histoire familiale se dévoilent et le dénouement est réellement très fort. Simple, touchant, mais profond. Je le recommande !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s