Chronique de lecture : Nouveau Départ de Stéphane Desienne (Exil t.1)

Ma dernière lecture : Nouveau Départ, tome 1 de la série Exil de Stéphane Desienne !

Exil de Stéphane Desienne est une série futuriste présentant le sombre avenir d’une race humaine laminée par le réchauffement climatique, la société de consommation et les guerres civiles. Dans ce monde en crise, difficile de trouver un peu d’espoir… Mais il y a bien une chose pour alimenter les fantasmes : les « éco-cités », navires ou plutôt villes flottantes où s’est réfugiée une mystérieuse élite, loin des sociétés en déliquescence. Les questions pullulent sur ces chanceux : qui sont-ils vraiment, et de quelles déroutantes technologies disposent-ils, eux qui semblent tous si jeunes ?

Quand une éco-cité arrive au large de la petite ville de Seward, forcément, les esprits s’échauffent. C’est une opportunité unique de tirer parti des richesses dont elle doit regorger, pour le maire… mais aussi pour d’autres habitants qui s’encombrent moins de scrupules légaux, dont les gangs ne sont pas les derniers.

Simultanément bien qu’à plus petite échelle, un autre retour fait parler de lui : celui d’Emily Redwild, l’enfant prodigue, partie il y a des années suite à la disparition de sa mère et à un certain chaos dans sa vie personnelle. Emily a vu le monde en dehors de Seward, celui-là même qui inspire les rêves les plus fous des jeunes et des moins jeunes de la ville ; elle a surtout vu douleur et misère, une situation complexe et terrible sur l’ensemble du globe… Elle en revient changée, marquée, pour faire face à ce qu’elle a voulu fuir.

J’ai été assez attirée par l’idée de ce roman. Le concept des éco-cités, et toute la frénésie que leur présence peut éveiller chez des habitants désespérés, sont bien abordés. J’ai aussi trouvé les personnages humains et attachants, avec notamment la psychologie d’Emily, son parcours et ce qu’il a amenée à ce point actuel de sa vie. À la fin de ce premier tome, une fois le cadre et les personnages solidement posés, l’action démarre vraiment et on referme le livre avec l’envie de se lancer dans les tomes suivants. Un peu de mystère, un peu d’aventure, un peu d’humanité, le tout allié avec assez de finesse. Une agréable découverte !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s